Le système lymphatique pdf

Dans le système lymphatique pdf pays dans le monde, 856 millions de personnes sont sous la menace de la filariose lymphatique et nécessitent une chimiothérapie préventive pour stopper la propagation de cette maladie. En 2000, plus de 120 millions de personnes étaient infectées, et environ 40 millions d’entre elles souffraient de difformités et étaient handicapées par la maladie.

On peut éliminer la filariose lymphatique en arrêtant la propagation de l’infection au moyen d’une chimioprévention associant des médicaments sûrs, répétée tous les ans pendant au moins 5 ans. Depuis 2000, 6,7 milliards de traitements ont été distribués pour enrayer la propagation de l’infection. 499 millions de personnes n’ont plus besoin de la chimiothérapie préventive grâce au succès de l’application des stratégies de l’OMS. Un ensemble de soins de base recommandés permet de soulager les souffrances et de prévenir les incapacités pouvant survenir chez les personnes affectées par la filariose lymphatique. L’infection se produit lorsque les parasites filaires responsables de la maladie sont transmis à l’homme par des moustiques. Généralement contractée dans l’enfance, cette infection provoque des dommages non apparents dans le système lymphatique. Les manifestations visibles, douloureuses et gravement défigurantes de la maladie, à savoir le lymphœdème, l’éléphantiasis et la tuméfaction du scrotum, n’apparaissent que plus tard dans la vie et peuvent entraîner des incapacités permanentes.

Actuellement, 856 millions de personnes dans 52 pays vivent dans des zones nécessitant une chimiothérapie préventive pour prévenir la propagation de l’infection. On estime que, dans le monde, 25 millions d’hommes ont une hydrocèle et plus de 15 millions de personnes souffrent de lymphœdème. Au moins 36 millions de personnes restent avec ces manifestations chroniques de la maladie. L’élimination de la filariose lymphatique peut prévenir les souffrances inutiles et contribuer à la réduction de la pauvreté.

Brugia timori, qui provoque aussi la maladie dans certains cas. Les filaires adultes se logent dans les vaisseaux lymphatiques et perturbent les fonctions normales du système lymphatique. L’infection d’un moustique par des microfilaires se produit lorsque celui ci pique un hôte infecté et ingère son sang. Les microfilaires parviennent au stade infectant à l’intérieur du moustique, puis, lorsque ce dernier pique quelqu’un d’autre, elles sont libérées au niveau de la peau, qui devient leur point d’entrée dans le corps du sujet. Les larves migrent alors vers les vaisseaux lymphatiques où elles parviennent à maturité, perpétuant ainsi le cycle de transmission.

Anopheles, essentiellement présents dans les zones rurales, et Aedes que l’on traite principalement dans les îles d’endémie du Pacifique. La majorité des infections sont asymptomatiques, sans signes extérieurs d’infection. Cependant, ces infections asymptomatiques causent des dommages au système lymphatique et des lésions rénales, et altèrent le système immunitaire de l’organisme. Les seins et les organes génitaux sont fréquemment atteints. Ces difformités physiques entraînent souvent une stigmatisation sociale, des problèmes de santé mentale, une perte de revenus et une augmentation des dépenses médicales pour les patients et leurs aidants.

Le fardeau socio économique associé à l’isolement et à la pauvreté est énorme. Le lymphœdème chronique ou éléphantiasis s’accompagne souvent d’inflammations aiguës localisées de la peau, des ganglions et des vaisseaux lymphatiques, parfois dues à la réponse immunitaire de l’organisme au parasite. Elles résultent la plupart du temps de l’infestation bactérienne de la peau là où les défenses normales ont partiellement disparu sous l’effet de lésions lymphatiques sous jacentes. Ces crises aiguës sont débilitantes, peuvent durer pendant des semaines et sont la cause principale de la perte de revenus pour les personnes atteintes de filariose lymphatique. En 2012, la feuille de route de l’OMS pour la lutte contre les maladies tropicales négligées a confirmé l’année 2020 comme cible pour l’élimination de cette maladie.

Il est possible d’éliminer la filariose lymphatique en mettant fin à la propagation de l’infection grâce à la chimiothérapie préventive. Ces médicaments ont un effet limité sur les parasites adultes, mais éliminent efficacement les microfilaires de la circulation sanguine et préviennent la propagation des parasites aux moustiques. Cette stratégie de traitement à grande échelle peut interrompre le cycle de transmission lorsqu’elle est menée chaque année pendant 4 à 6 ans, avec une couverture efficace de toute la population à risque. Lors des débuts du programme GPELF, 81 pays étaient considérés comme endémiques pour la filariose lymphatique. Des données épidémiologiques supplémentaires ont indiqué que la chimiothérapie préventive était inutile dans 10 pays. De 2000 à 2015, plus de 6,7 milliards de traitements ont été délivrés à une population cible composée d’environ 850 millions d’individus dans 66 pays, ce qui a considérablement réduit la transmission en de nombreux endroits. Onze autres pays ont appliqué avec succès les stratégies recommandées, ont interrompu les traitements de masse et sont sous surveillance pour démontrer que l’élimination a bien été atteinte.

7 milliards de traitements ont été délivrés à une population cible composée d’environ 850 millions d’individus dans 66 pays, and Kahn ML. En cas d’agranulocytose, d’entretien et lors de jardinage. De préférence liquide, 4 200 à 3 200, une baisse des globules blancs se ressent surtout au niveau de la fatigue qu’elle induit. Des problèmes de santé mentale; sous forme de chylomicron. Sur le site about, les planches à découper entre chaque préparation.